Louise Desaulniers

 

Démarche artistique

D’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours dessiné un peu, beaucoup et passionnément. À l’école secondaire, j’étais l’une de ces élèves qui occupait ses mains pendant les cours à dessiner les enseignants. Bien qu’ils tentaient de me ramener à l’ordre, ils finissaient par m’acheter leur portrait que j’avais fait d’eux.
C’est lors de mon 5ème secondaire où l’enseignant d’arts plastiques ayant remarqué mes aptitudes et surtout mon intérêt marqué pour le dessin, m’a initiée à la peinture à l’huile.
Ce fut une révélation! Alors que je croyais ce médium inaccessible à 16 ans, je pouvais dorénavant coucher mes couleurs avec des pinceaux plutôt qu’avec des crayons.
N’ayant jamais suivi de cours particulier de peinture, je me considère comme autodidacte. Évidemment, les essais-erreurs firent donc partie de mon loisir-chouchou et malgré mes détours, j’ai presque toujours fait ce qui me plaisait. Et à ma grande surprise, les oeuvres que je créais, plaisaient aussi à ceux qui les regardaient.
Et je n’ai plus jamais arrêté sauf quelques mois ici et là lorsque mes enfants et mon travail me demandaient davantage de mon temps.
Comme je suis ouverte à l’art sous toutes ses formes, j’ai exploré différents styles et médiums avec lesquels je me suis sincèrement amusée car pour moi, la peinture est davantage un terrain de jeux qu’une façon de m’exprimer. Quoique les gens qui me connaissent me disent y reconnaître des parties de ma personnalité.

Depuis 5 ans, j’ai opté pour la peinture à l’acrylique qui correspond davantage à ma façon de créer et à ce que je veux obtenir comme résultat.
Inspirée par mes photographies ou celles de mon époux lors de nos safaris-photos, je donne la vedette à de belles maisons de caractère de notre belle région avec des couleurs vives et y fais vivre autour d’elles des personnages de tous âges (plus souvent des enfants).
Mais je sais que l’huile, le fusain et les crayons Primacolor ne seront jamais bien loin…

Biographie

Native de Grand-Mère, j’y ai passé toute mon enfance et mon adolescence. Après quelques années à Québec et à Montréal pour mes études et entamer ma carrière d’infirmière, je suis revenue vivre définitivement dans ma région natale par la suite.
Depuis le début de ma préretraite, Bécancour est devenu dorénavant mon environnement et influence grandement ma création.

Exposition solo/duo

Années ’90: Villa aux Mille Soleils (St-Boniface)
Automne 2019: Symposium Plaza de la Mauricie (Shawinigan)
Automne 2019: Symposium d’avant les Fêtes (Pointe du Lac)
Hiver 2019-2020: Exposition « Noël Trifluvien » Musée Pierre Boucher (Trois-Rivières)

Ateliers de démonstration

Années ’90: Louis Désaulniers (artiste-peintre, 1935-2006)

Tous les textes et les ≈ìuvres de ce site Web sont protégés par des droits d'auteur.
Toute reproduction partielle ou total est strictement interdite, √† moins d'autorisation écrite par l'auteur(e).

HAUT